NAVIGATION
...
...

Partagez | 
 

 [Roz/Tran Kill/Libertalia/Armin] Hôpital et doigt de Charité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 30
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Spitalier
Rang: Préserviste
Résumé:
avatar
FEVRIER 2597

Sur le départ, Armin n'avait pas mis longtemps à empaqueter ses affaires. Très discipliné, tout était quasiment bouclé. C'est avec un soupir qu'il délaissa son lit confortable, se demandant quand est-ce que son chemin en croiserait un autre. Mais le devoir l'appelait et le devoir, c'était toute sa vie.
Il rejoignit la grande salle de l'hôpital de Justicienne que les Spitaliers et soigneurs en tout genre utilisaient à la fois comme lieu de vie, de cours et de débat. Parfois quelques personnes venaient trouver ici l'interlocuteur privilégié dont elles avaient besoin pour obtenir un diagnostic ou une réponde à une question médicale.
Les malades étaient relégués dans une annexe plus vaste mais qui disposait de lits adaptés.
Au milieu de tous ces hommes et femmes occupés, Armin repéra Roz.
Sa droiture, sa retraite l'amusait. Elle n'avait pas l'air de se lier facilement mais il appréciait bien plus les compagnons de route silencieux que les bavards. Il espérait juste qu'avec le temps, elle pourrait se montrer plus souple à son sujet. On avait beau aimer la vie d'ermite, il n'était pas un Ferrailleur. Il était plutôt sociable quoique discret.
Armin s'approcha de la famulancière.

- Tu es prête ? Les chevaux sont aux écuries, ils sont scellés m'a-t-on dit. Ne t'inquiète pas, le voyage se passera bien, ce n'est pas la première fois que je le fais. Et puis tu en as vu d'autres non ?

Tandis qu'il parlait, ses yeux firent le tour de la petite foule présente. Un curieux couple attira son attention alors qu'il eut l'impression qu'il s'avançait vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Spitalier
Rang: Famulancier
Résumé:
avatar
Spitalier
Spitalier
La tête baissée sur un des ouvrages en libre service dans la grande salle, Roz essayait de ne pas attirer l'attention. Les écritures devant elle lui rappelait vaguement quelque chose, mais elle ne s'y intéressait pas. Elle s'inquiétait plutôt qu'un de Spitaliers autour lui pose soudain une question en lui tendant une feuille de résultats de tests médicaux obscurs, du genre :"Tu dirais que c'est quoi ? Je dirais un lupus mais je ne suis pas sur..."

Aussi elle sursauta presque quand le Préserviste apparut soudain devant elle. La Spitalière ouvrit la bouche par réflexe, s'apprêtant à sortir une excuse comme quoi elle était bien trop occupée mais se ravisa à temps. Ils partaient bientôt et le soulagement se lut clairement sur son visage.

Elle hocha simplement la tête et suivit le regard d'Armin vers les nouveaux venus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Chroniqueur
Rang: Agent
Résumé:
avatar
Chroniqueur
Chroniqueur
Tran et Libertalia arrivèrent à l'hôpital peu de temps après leur départ. Ils n'avaient pas fait d'arrêt pipi au marché ni ailleurs et pour le coup, le Ferrailleur avait compris la leçon et s'était fait plus discret. Quand bien même il avait fait des siennes, le Chroniqueur n'avait même pas moufté un son. Libby avançait, son pas accélérant au fur et à mesure qu'ils approchaient du QG des Spitaliers. Une mission, une vraie mission qui l'emmènerait par delà le monde. Elle pourrait enfin tester ce masque à son maximum.

Ici, il y avait tellement de monde quel es couleurs fusaient devant ses yeux éteints. Elle aurait presque pu y voir complètement tant la lumière éclaircissait son chemin. Néanmoins, comment trouver son contact dans cette botte de foin ? Avait-elle eu un nom ? Non. Tran en savait-il plus qu'elle ? Assurément pas.

"On cherche deux Spitaliers, dont une femme."

Probablement prêts à partir, mais il y avait certaines subtilités que Tran resterait le seul à percevoir des deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sunsetkindaorange.com
Messages : 8
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Ferrailleur
Rang: Blaireau
Résumé:
Ferrailleur
Ferrailleur
Nous voici donc arrivés l’Hôpital, j’espère que l’on va pas trop galérer à retrouver les deux hospitaliers qui doivent nous accompagner. Je me suis jamais trop entendu avec ce lieu, ça pue la mort ici !

Je laisse gérer Libertalia pour nous rapatrier Tic et Tac, après tout elle m’a bien fait comprendre que je devais suivre sans moufter. On pourra au moins rapidement mettre les bouts.

J’en profite le temps qu’elle cherche pour poser mon cul par terre.

-Si tu as besoin de moi tu siffles ! je bouge pas d’ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Spitalier
Rang: Préserviste
Résumé:
avatar
Armin ne prit même pas la peine de retenir un sourire devant la requête de ce Chroniqueur.
Un rapide coup d’œil à Roz et goguenard il répondit :

- Deux Spitaliers ? Je me demande bien où vous allez pouvoir trouver ca. A l’hôpital peut-être, non ? Oh tiens…

Il prit cet air faussement inspiré comme s’il venait d’avoir l’idée du siècle. D’un bras il montra les alentours à son interlocuteur.

- Choisissez, je crois qu’il y en a assez dans le coin. A moins que ce ne soit pour une requête particulière ? Auquel cas je pourrais vous orienter sur celui dont la spécialité sera la plus pertinente.

Armin se pencha légèrement pour observer le Ferrailleur qui s’était installé à même le sol.
Il se tourna vers Roz pour qui il ajouta.

- L’armurerie nous a préparé des Molusk. Allons-y…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Ferrailleur
Rang: Blaireau
Résumé:
Ferrailleur
Ferrailleur
Je regarde du coin de l’œil, Libertalia lier le contact avec un spitalier.
Et v’là ti pas que ce dernier fait de l’humour, non mais j’y crois pas un spitalier à l’air dédaigneux qui a de l’humour, ça frise la perfection là !

Je me relève trankillement, époussette mon fut pour rejoindre Libertalia.
- Cherche plus, Libertalia, je crois que t’as trouvé l’oiseau rare.
Je me dirige nonchalamment vers lui, lui présente une main tendue.
- ‘lut, moi c’est Tran Kil, ferrailleur de son état
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Chroniqueur
Rang: Agent
Résumé:
avatar
Chroniqueur
Chroniqueur
Lier le contact n'était peut-être pas le bon terme. Bien qu'elle entendait la voix, et que celle-ci formait de petites ondes bleutées au niveau de la bouche, cela ne l'aida qu'à estimer la taille de l'homme en face d'elle. Les sarcasmes de Tran lui passèrent au-dessus de la tête. Elle avait déjà plutôt bien cerné le Ferrailleur et se douterait qu'avec celui-là, le voyage ne serait ni calme, ni paisible. Sûrement le genre de bonhomme qui n'aimait pas assez les silences.

Mais comment Tran pouvait être sûr que c'était bien les Spitaliers dont ils avaient besoin ? Il y avait trop de mouvements ici et même si Libertalia avait l'habitude d'interpréter son masque, ça ne changeait rien au fait que ça la perturbait, sinon lui donnait des migraines. Le nabot à ses côtés aurait été capable de suivre une Apocalyptique dans un cratère sans poser une question... Elle leva un bras pour barrer le chemin du Ferrailleur et empêcher la poignée de main, en laissant échapper un soupir.

"Je suis à la recherche de deux Spitaliers pour nous escorter à la Forteresse Hellvétique. On m'a dit qu'ils seraient ici. Armin Haber et une Fambulancière."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sunsetkindaorange.com
Messages : 30
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Spitalier
Rang: Préserviste
Résumé:
avatar
Armin avait esquissé un sourire aux propos du jeune ferrailleur dont il fit une rapide estimation d’un coup d’œil. Bien jeune, il n’avait pas l’air des plus expérimenté mais il ne fallait pas se fier aux apparences. S’il avait appris auprès d’un bon artisan, ses connaissances en matière d’artéfacts dépassaient de loin les siennes. Qu’il accompagne un chroniqueur ne l’étonnait même pas.
Toutefois, Libertalia n’eut pas à empêcher la poignée de mains. A moins qu’il n’y soit contraint, Armin évitait tout contact physique avec un être humain autre que spitalier. Sa terreur des miasmes et des virus allait bien au-delà de la politesse élémentaire.
Si Tran Kil avait de l’esprit, il le comprendrait par lui-même.
Armin répondit au chroniqueur.

- Tu as de la chance, tu viens juste de les trouver. Mais nous ne sommes pas une escorte, nous devons nous rendre là-bas pour des raisons qui nous regarde.

Armin eut un petit rire sec et s’adressa à Roz à ses côtés.

- Décidemment, moi qui croyais que notre voyage ne serait qu’une simple formalité, on va devoir monter toute une colonie à ce rythme…

Il revint à son interlocuteur.

- Nous partons maintenant, nous n’avons perdu que trop de temps. Si vous voulez vous joindre à nous, grand bien vous fasse, mais nous ne serons en aucun cas responsables de votre sécurité. Si vous cherchez des gardes du corps, je suis sure que vous en trouverez à l’Epave pour quelques Lettres de Change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Points d'XP : 0

Personnage
Culte: Spitalier
Rang: Famulancier
Résumé:
avatar
Spitalier
Spitalier
La Spitalière abandonna avec soulagement sa lecture pour se lever et examiner d'un œil curieux les deux nouveaux arrivants. Il apparut évident sur son visage que la Chroniqueuse était quelque chose qui l'a dépassée autant par l'apparence que par son comportement, mais elle ne dit rien.

Par contre, le Ferrailleur lui parut beaucoup plus familier. Elle serra fermement la main de ce dernier - peut-être un peu trop d'ailleurs - et ouvrit enfin la bouche :


La Fambulancière s'appelle Roz, Roz Quaglia.

Et elle se força très clairement à dire autre chose, un truc utile pour paraitre à l'aise.


Vous avez un moyen de transport ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Roz/Tran Kill/Libertalia/Armin] Hôpital et doigt de Charité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Born to kill all lives...
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D3GENESIS :: TERRA D3GENESIS :: Justicienne-